CONTACTEZ-NOUS!



Notre histoire


  • 6 mars 1987

    Ouverture officielle du service d’écoute

    Sous l’initiative du groupe d’action en Santé mentale, groupe réunissant les intervenants de quelques organisations communautaires du milieu, du CLSC Desjardins-Chutes-de-la-Chaudière, du département de psychiatrie de l’Hôtel-Dieu de Lévis et du Cégep de Lévis Lauzon, l’ouverture officielle du service d’écoute s’est effectuée le 6 mars 1987 sous le nom du « Service d’écoute, de référence et d’information » (SERI). Le service venait alors répondre aux besoins d’écoute des gens en dehors des heures d’ouverture traditionnelles des ressources du réseau de la santé et des services sociaux.  Pendant les trois premières années, ses services étaient destinés aux gens des MRC de Desjardins et de Chutes-de-la-Chaudière.

  • 1991

    Entente avec le CLSC

    En 1991, suite à une entente avec le CLSC de Bellechasse, le SERI commença à desservir l’ensemble de la MRC de Bellechasse.

  • 1998

    Première subvention

    En 1998, année où le service reçut sa première subvention de la Régie régionale de la santé et des services sociaux, les MRC de Nouvelle-Beauce et de Lotbinière furent intégrées à son territoire d’action. Sa plage horaire passa aussi de 20 heures à 54 heures de services par semaine.

  • Juillet 1999

    SERI

    En juillet 1999, c’était au tour des MRC de Montmagny et de l’Islet de recevoir sans frais les services du SERI.

  • Janvier 2005

    Tel-Écoute du Littoral

    Depuis janvier 2005, le service d’écoute est maintenant appelé Tel-Écoute du Littoral et offre la même oreille attentive pour les personnes vivant un moment difficile. Tel-Écoute est un nouveau nom plus évocateur des services offerts à la clientèle qui nous contacte.

  • 2009

    75 heures de service par semaine

    Pour mieux répondre aux heures achalandées d’appels, en 2009, les heures d’ouverture passe à 75 heures de service par semaine représentant une présence de 18h à 3h du matin en semaine et de midi à 3h du matin les fins de semaine.

  • 2012

    Possibilités de transferts d’appels

    En 2012, le personnel de Tel-Écoute du Littoral ainsi que de Tel-Aide Québec a entamé des réflexions quant aux possibilités de transferts d’appels entre les deux Centres d’écoute. Plusieurs pistes de réflexion ont émergé dans le but d’assurer une réponse continue à la population.

  • Juillet 2014

    Projet pilote de réseautage des Centres d’écoute

    C’est en juillet 2014, suite à une première rencontre de Tel-Écoute du Littoral, l’Association canadienne pour la santé mentale – filiale de Québec et Tel-Aide Saguenay, que le tout s’est concrétisé. Un comité de travail s’est implanté afin de travailler au projet pilote de réseautage des Centres d’écoute.

  • 2017

    24 heures/24 et 7 jours/ 7

    Peu de temps après, le CEPS de Beauce-Etchemins et Tel-Aide Outaouais se sont joints au comité. Le comité vise alors à développer un réseau qui pourra offrir un service d’écoute 24 heures/24 et 7 jours/ 7 à la population, ce qui fut possible en août 2017.